Que traite la luminothérapie ?

La lumière est un élément essentiel massivement exploité par les plantes, et tout comme celles-ci, le corps humain prend directement avantage de ses propriétés en favorisant la synthèse de certains composés organiques (mélanine, vitamine D, etc.). Une séance de luminothérapie peut notamment apporter une alternative aux bienfaits de la lumière naturelle et prévenir ainsi certains symptômes liés au manque d’exposition à la lumière du jour.

Traiter la dépression avec la luminothérapie

Les cas de dépressions augmentent généralement à l’approche de l’hiver et le manque de lumière figure parmi les facteurs à l’origine de ces coups de blues. Les symptômes étant facilement reconnaissables à travers une rapide irritabilité ou des troubles du sommeil, ils peuvent toutefois être traités à travers la prise de médicaments. Cette méthode reste toutefois limitée par l’effet et la dose des médicaments utilisés, mais ces derniers peuvent être appuyés en revanche par la luminothérapie afin de compenser plus efficacement le manque de lumière.

Le traitement par luminothérapie nécessite notamment une lampe délivrant une lumière intense à laquelle s’expose la personne. Pour cela, l’individu devra passer une durée maximale de 30 minutes par jour à côté de l’appareil, ce qui engendra une disparition progressive de la dépression en principe après 15 jours de traitement. Attention, il est impératif de demander conseil à un médecin avant de recourir à ce dispositif, surtout pour les individus souffrant de problèmes oculaires.

Luminothérapie pour traiter la fatigue

La luminothérapie peut également traiter les fatigues persistantes et intenses qui cachent généralement des maladies sous-jacentes. Toutefois, ladite méthode ne supprimera pas immédiatement les effets de la fatigue, mais celle-ci interviendra surtout sur le rythme circadien de la personne. En effet, elle rétablira indirectement un équilibre facilitant le sommeil et supprimera au passage les insomnies ou les éveils matinaux précoces. Cette technique se révèle particulièrement efficace pour récupérer après un travail de nuit ou durant les voyages entraînant un important décalage horaire.

Les personnes âgées souffrant particulièrement de troubles cognitifs peuvent également bénéficier d’un meilleur sommeil en participant à une séance de luminothérapie. Ces dernières seront en revanche placées sous une forte une lumière, mais la qualité du sommeil délivré s’en retrouvera nettement améliorée en plus d’une atténuation des symptômes de démence.

Traiter les dysfonctionnements alimentaires

Un traitement impliquant la luminothérapie peut enfin soulager les troubles alimentaires déformant les sensations procurées lors de la consommation d’aliments (anorexie, boulimie, etc.). Cependant, ces différents désordres alimentaires issus de raisons multiples et ne sont pas définitivement soignés par la luminothérapie. Un comportement alimentaire normal peut tout de même être rétabli pour un traitement quotidien d’une demi-heure étalé sur plusieurs semaines.

Quel est le principe de l’apithérapie ?
C’est quoi la gemmothérapie ?