Que faire en cas de piqûre de guêpe ?

Ce n’est plus une question pour personne, les piqûres d’hyménoptères sont dangereuses, et ce, pour une personne sur trente. À l’instar des piqûres de guêpes, des réactions allergiques peuvent se manifester chez ces personnes. Avec l’arrivée du beau temps, il faut prendre toutes les précautions nécessaires afin d’éviter ce genre de situation. Toutefois, en cas de piqûre, les réflexes suivants pourront vous être utiles.

Examinez les signes de réaction allergique

Comme susmentionnées, certaines personnes peuvent développer ce qui est communément appelé une réaction généralisée après une piqûre de guêpe. C’est pourquoi il faut toujours chercher les symptômes correspondants avant de procéder à un soin quelconque. Pour ce faire, il faudra d’abord voir si la victime souffre d’une sensation de malaise, d’étourdissement ou des picotements. Par la suite, surveillez la victime présente des difficultés à respirer ou une respiration sifflante. De même, observez bien si ses lèvres et sa langue présentent un gonflement anormal. En outre, un évanouissement ou une perte de connaissance est aussi à considérer en cas de piqûre. L’observation de ces symptômes permettra de mieux soigner une piqûre de guêpe.

Les traitements en cas d’allergie

Pour soigner une piqûre de guêpe, il faut tout d’abord évaluer la gravité de la situation pour trouver la solution la mieux adaptée. En ce sens, les personnes qui se savent allergiques disposent en général d’un stylo d’adrénaline de type Anapen. Il suffira au patient de faire son injection dans la cuisse, en intramusculaire. En revanche dans le cas d’un œdème de Quincke, une hospitalisation est nécessaire pour l’administration de corticoïdes et d’antihistaminiques. De manière générale, cette réaction allergique se manifeste par un gonflement de la peau au niveau de la tête et du cou. Pareillement, en cas de choc anaphylactique, il faut faire appel au SAMU (au 15 ou au 112). En outre, il faut également une injection immédiate d’adrénaline.

Que faire en l’absence de réaction allergique ?

En cas de réaction locale, donc d’absence de réaction allergique, retirer le dard sera la première étape à suivre. En ce sens, il faudra le faire avec un outil non-tranchant pour ne pas percer la glande à venin. Ensuite, il faudra éliminer ledit venin à l’aide d’une source de chaleur. Il vous suffira d’approcher ladite source de chaleur de la piqûre, et ce, sans toucher la peau. Cela étant, vous devez désinfecter la piqûre avec du désinfectant local ou d’un vinaigre blanc dilué dans un peu d’eau. Pour soulager la douleur, vous pouvez appliquer de l’huile essentielle de lavande, du vinaigre de cidre ou du citron sur la plaie. Pour soigner une piqûre de guêpe, il faudra aussi surélever la zone piquée afin de réduire plus rapidement d’éventuels gonflements.

Comment soigner une coupure ?
Quels soins en cas de brûlure ?